Audience avec le président du CSC

 

Le vendredi 11 octobre 2019, s’est tenue dans le bureau du Président du Conseil Supérieur de la Communication (C.S.C), une réunion avec les membres de l’ONG CENITECH.
Après une brève présentation des membres de l’ONG CENITECH par son président, le président du CSC a accueilli l’équipe à bras ouvert et a souhaité la bienvenue aux membres de l’ONG dans son institution. La réunion s’est essentiellement focalisée sur deux (2) points : le parrainage de l’ONG CENITCH par le président du CSC à l’occasion de la journée de la presse,  une éventuelle collaboration entre l’ONG et le CSC avec un engagement personnel du président du SCS à appuyer l’ONG auprès des partenaires financiers et techniques.
 
 I.             Le parrainage de l’ONG CENITECH par le président du CSC à l’occasion de la journée de la presse :
La journée internationale de la presse et une journée pendant laquelle les médias exposent de façon générale leurs différentes activités. Cette dernière permet non seulement d’identifier les principales causes qui freinent le développement du monde des médias mais aussi comment innover des nouvelles techniques de communications. En marge de cette journée l’ONG CENITECH envisage d’organiser une formation sur les TIC au profit de la presse privée et public, sous le parrainage du président du CSC Dr Sani KABIR. Après un résumé de la mission du CSC par son président, celui-ci à donner son accord à l’ONG pour le parrainage sous réserve du respect des procédures administratifs, en adressant une correspondance au CSC.
 
 II.           Eventuelle collaboration entre l’ONG et le CSC avec un engagement personnel du président du SCS à appuyer l’ONG auprès des partenaires financiers et techniques
 
«  L’ONG CENITECH est une structure qui œuvre dans un domaine d’actualité très innovant » affirme le conseillé technique du président du CSC. En effet plusieurs opportunités s’offrent à l’ONG du faite de son caractère scientifique et social,  selon le conseiller technique du CSC. Les deux (2) responsables du CSC ont à tour de rôle appelés l’ensemble des membres de l’ONG à un sens de responsabilité, tout en les encourageant à poursuivre leur effort dans ce sens.
Des très sages conseils ont été formulés de la part du président du CSC et de son conseiller au profit de l’ONG dont entre autres :
 ü  Le respect des engagements vis-à-vis des partenaires ;
ü  Toujours prioriser les actions en moyens termes avant ceux du long terme ;
ü  Elaborer en grande partie des projets relatives aux développements des femmes, des jeunes et des enfants ;
ü  Ne jamais faire de Niamey comme site de références ;
ü  Elaboration des projets à court termes dans les villages environnant ;
ü  Revoir en profondeur le plan d’action de l’ONG ;
ü  Faire une large ouverture de l’ONG en adressant des correspondances auprès des partenaires financiers et  techniques sur la base des petits projets hors de Niamey.